Chauffe-eau thermodynamique

 

Le principe du chauffe-eau thermodynamique repose sur l’aérothermie. Concrètement, il s’agit de récupérer à l’aide d’une pompe à chaleur, les calories naturellement présentes dans l’air pour chauffer l’eau du ballon… et donc l’eau sanitaire. La solution est connue pour être particulièrement économique : la ressource utilisée (l’air) est en effet gratuite ; par ailleurs, cet équipement ne consomme que peu d’électricité.

Le chauffe-eau thermodynamique présente un autre avantage : un temps de chauffe rapide.

Par ailleurs, cet équipement permet  de bénéficier d’un crédit d’impôt et de bénéficier d’un taux de TVA à 5.5%.  Enfin, cette solution économique, s’avère également écologique.

L’utilisation au quotidien de cet équipement est très simple. Ceux qui le souhaitent, pourront activer les fonctions innovantes qu’intègrent certains modèles, comme le pilotage intelligent ou le pilotage à distance à l’aide d’un Smartphone.

 

 

 

 

Schéma de fonctionnement d'un chauffe-eau thermodynamique sur air neuf :

L’air ambiant (non chauffé) est aspiré par le ventilateur. (1)

Il réchauffe le fluide frigorigène gazeux dans l’évaporateur. (2)

Le fluide passe ensuite dans le compresseur (3) où sa température augmente encore.

Dans le condenseur (4), le fluide cède ses calories à l’eau du ballon. Il se refroidit et passe de l’état gazeux à l’état liquide.

Le détendeur (5) amorce le passage du fluide de l’état liquide à l’état gazeux et permet au fluide de recommencer un nouveau cycle dans l’évaporateur.

L’appoint électrique (6) se déclenche uniquement en cas de besoin.

 

 

 

 

 

 

Le fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique est relativement simple, puisqu’au lieu d’élever la température d’une cuve avec une résistance électrique (effet Joule),  c’est une petite pompe à chaleur prélevant les calories sur l’air qui chauffe l’eau de la cuve.